lundi 7 avril 2014

Avis de Mistral



J'hésitais entre La crème de la crème et ce fameux Avis de mistral et n'ayant lu aucune critique ni sur l'un ni sur l'autre, c'est Jean Reno qui l'a emporté.

La BA promettait du rire et des émotions mais ce qui est dommage, c est que toute l'intrigue jusqu'au happy end y figure. Cela enlève toute part de mystère. Malgré tout, c'est un vrai bonheur de faire escale au pays des cigales, dans la Provence profonde. Les paysages y sont magnifiques, la Camargue, les Alpilles, Rose Bosch nous offre une belle photographie d'une région qui lui est chère.

L'intrigue n'a rien d'exceptionnelle, elle traite de relations familiales chaotiques, de liens distendus. Elle montre à quel point les choses ne vont pas de soi, que le fait d'appartenir à une même famille ne sonne pas comme une évidence et ne simplifie rien bien au contraire. Elle prône le pas à pas, la confiance à gagner et les compromis nécessaires. Le tout avec de sympathiques notes d'humour, des remarques acides et des comédiens pétillants de vitalité. Ajoutez un petit flash back dans les sixties et une ambiance baba cool qui va permettre de dénouer quelques nœuds et vous obtenez une comédie réussie.

J'ai vraiment passé un bon moment auprès de cette famille bancale qui va apprendre à s'apprivoiser. J'ai ri et versé quelques larmes, ai eu le plaisir de découvrir quelques guests inattendus comme Hugues Aufray ou encore Michel Drucker.

Il y a juste un petit bémol qui ne s'adresse pas qu'à ce film et à cette réalisatrice mais pourquoi ce choix d'acteurs typiquement parisiens à qui on colle un accent méditerranéen (cf Marius et Fanny). Tom Leeb apporte une touche sexy à l'histoire mais son accent gâche tout! Et l'autre petit couac, c est Léa qui attend, après coup, un message du mec qui l'a drogué et a fait de sa première fois une expérience inconsciente (non mais allô, t'as pas de cerveau ou quoi?).

Mais dans l'ensemble, tout est réuni, le casting (Jean Reno dans son premier rôle de papy est parfait), le décor et la justesse du fossé intergénérationnel pour en faire un joli film que j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir!



2 commentaires:

  1. Jean Reno m'a l'air touchant dans ce film, et ton avis conforte mon idée d'aller le voir. J'espère pouvoir voir celui-ci et La creme de la creme ce week end. J'ai du retard dans les sorties ciné !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, j suis à la bourre et çà ne va pas s'arranger! Mais je ne regrette pas d'avoir pris le temps de voir celui là, effectivement Jean Reno a un rôle de bourru au grand cœur très touchant!

      Supprimer

Laissez une trace de votre passage...